Une description de l’augmentation de capital

L’augmentation de capital est un moyen permettant de financer une entreprise. Elle est fondée, en effet, sur la création des nouvelles actions. Avec cette technique, l’entreprise propose une partie du capital social aux apporteurs tout en ayant recours aux profits en réserve. L’augmentation de capital permet aussi bien aux actionnaires et aux apporteurs de capitaux la récupération de leur mise sous différentes formes : dividendes, droits de vote ou bénéfices de capitaux.

Quelles sont les modalités d’une augmentation de capital ?

augmentation-de-capital.jpg

Au sein d’une entreprise, toutes sortes de modifications du capital, que ce soit une réduction ou une augmentation, ne sont pas exemptes des règlements qui se révèlent très stricts. L’augmentation de capital requiert l’approbation des acteurs, notamment les actionnaires et associés. Dans le territoire français, cette approbation s’effectue lors d’une assemblée générale pendant laquelle tous les acteurs peuvent se présenter et opter librement pour leurs actions. Mais, l’augmentation de capital est également sujette à des conditions de délais. À noter que différentes modalités entrent en scène dans le cadre de l’augmentation de capital social d’une entreprise : résultats reportés, réserves, primes d’émission,  etc.

Les conséquences d’une augmentation de capital ?

les-consequences-dune-augmentation-de-capital.jpg

Une augmentation de capital, comme son nom l’indique, ouvre vers l’augmentation des capitaux ainsi que des ressources. Elle donne également lieu à l’augmentation du fonds de roulement de l’entreprise ainsi qu’à une dilution de tous les actionnaires. Une fois la situation financière d’une entreprise renforcée, grâce à l’augmentation de capital, les pertes ainsi que l’endettement sont vitement résolus. Face à des petits obstacles touchant le développement de l’entreprise, cette augmentation permet de trouver rapidement des solutions adéquates. D’où l’augmentation de capital constitue le principal gage du réel développement de l’entreprise. Elle est la clé d’une croissance durable dans le domaine auquel l’entreprise se lance. Par ailleurs, elle joue un rôle important sur la protection des créanciers.